Edito

Bonjour à toutes et tous,

Comme vous le savez le 11 Juillet dernier le tribunal administratif a rendu sa décision d’annuler l’homologation du document unilatéral, un grand soulagement, même si les administrateurs judiciaires ont décidé de faire appel de la décision, j’appelle ça de l’acharnement!!!

Cette décision ne suspend pas la mise en œuvre du PSE, elle permet par contre, à chaque salarié licencié, de déposer un dossier auprès des conseils des Prud’Hommes pour licenciement sans cause réelle ni sérieuse, et ainsi obtenir des dommages et intérêts d’au moins six mois pour le préjudice subis.

Cette décision fait donc ressortir que ce document a été traité avec légèreté par l’administration en charge de son homologation, c’est à dire l’inspection du travail.

 

Pour le recours juridique, une date butoir a été fixée.

A partir du samedi 30 aout 2014, les dossiers de recours en justice ne seront plus acceptés.

Nous vous demandons de nous transmettre votre demande avant cette date uniquement sur cette adresse mail :

recoursenjustice@yahoo.fr

 

Pour ceux et celles qui n’ont pas internet, vous pouvez appeler au 06.71.83.26.61

 

Le site de la Bourse à L'Emploi a été mise en ligne.

Pour y accéder, cliquer www.t-clic-emploi.com

Vous trouverez des articles de presse en cliquant ICI.

Vous trouverez toujours de nombreuses informations pour répondre à toutes vos interrogations.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter

Bonne visite

Vos représentants

En 2010, la société Caravelle reprend la branche messagerie  DHL Express et la nomme Ducros Express.

La saga des reprises continue en 2011 avec l'acquisition des activités messagerie et affrètement de la société Mory en redressement judiciaire... Lire la suite

Mory Ducros : informations sur les différentes offres de reprise

Le 9 janvier 2014, la direction annonce les différentes offres de reprise aux élus du CE, le matin et aux organisations syndicales l'après midi. Enorme déception suite à celle d'Arcole Industries qui reste incomplète et n'encourage en rien l'avenir des 5000 salariés.

Actualités

Toutes les actualités
 

7784 visites